top of page
Rechercher
  • quandleslivresnousparlent

« Beaucoup d’amour et quelques cendres » de Julien Sandrel aux éditions Calmann-Lévy




Comment réagiriez-vous, si vous receviez une mystérieuse enveloppe rouge avec un timbre américain ? Surtout, si dans cette enveloppe se trouvait un billet d’avion et une invitation à participer à une chasse au trésor en Californie. Vous penseriez à une blague ou vous tenteriez l’aventure ?


Comme Lucia, Hortense, Joséphine, Arsène et Max, je suis partie tenter l’aventure et je n’ai pas regretté.


Pendant quelques heures de lectures qui m’ont encore valu de louper mon arrêt (une habitude chez moi, comme vous le savez), j’ai suivi cette drôle de chasse au trésor dans les beaux décors Californiens. J’ai assisté à cette visite guidée dans le Chinatown de San Francisco, ce reportage photo à Alcatraz et ces balades à travers les paysages montagneux.


Intriguée par ces défis à relever et ces morceaux de carte en récompense, j’ai laissé les pages m’emporter et me guider dans cette aventure pleine de mystère.


Et puis, la quête a pris une autre tournure, et l’aventure s’est teintée d’émotions. La récompense est tout autre. Elle sera loin d’être matérielle … mais je vous laisse la découvrir. Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’on a dû mal à quitter ses personnages et ce roman. On termine notre lecture avec un sourire aux lèvres et quelques larmes au coin des yeux. Et on se dit, à quand le suivant ?


Le talent de cet auteur est de se réinventer à chaque histoire et de nous embarquer dans ses histoires pleines d’amour. On part sur une piste et arrive finalement sur une autre. Jusqu’à la dernière page, on reste suspendu à ses mots.


Le twist est bluffant, l’écriture émouvante et le livre impressionnant !


Un grand roman qui mêle aventure, humour et tendresse.


Encore un coup de cœur ! Alors glissez ce roman d’aventure dans votre sac et partez voyager pendant quelques jours dans un univers livresque qui a beaucoup d’amour à offrir…


Les passages du livre qui m’ont touché :


« L’essentiel n’est pas la vérité, l’essentiel c’est de repartir chez soi avec de belles histoires. »


« Rien que le mot « sœur » est extraordinaire. Dans « sœur », on entend « son » et « cœur », c’est implacable. »  


Et vous, quel passage vous a parlé ?

5 vues0 commentaire

コメント


bottom of page