top of page
Rechercher
  • quandleslivresnousparlent

"Conseils de lecture pour âmes égarées" de Sarah Nisha Adams aux éditions NAMI



« Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur

Rebecca

Les Cerfs-volants de Kaboul

L’Histoire de Pi

Orgueil et Préjugés

Les Quatre Filles du docteur March

Beloved

Un garçon convenable »


Une liste de lectures cachée dans un casier, trouvée sous un étal de fruits, déposée à des pieds par le vent, glissée entre deux pages d’un livre.


Huit romans pour réconforter et réfléchir.


Une liste de lecture qui a pour but de redonner le sourire et de tendre la main vers ceux qui en ont besoin.


Travaillant contre son gré dans la bibliothèque de son quartier, Aleisha découvre, en rangeant des livres, une mystérieuse liste de lecture entre les pages d’un roman. Huit titres sont notés. Piquée par la curiosité, Aleisha emprunte le premier livre de cette note : Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur.


Mukesh se sent seul et perdu depuis la perte de son épouse. Il sort peu de chez lui et passe son temps à se faire houspiller par téléphone par ses trois filles. En rangeant, il tombe sur un livre de la bibliothèque, le dernier que sa femme ait lu et qu’il a oublié de rendre.


A son tour, contre son gré, Mukesh passe la porte de la bibliothèque. Souhaitant se rapprocher de sa petite-fille qui dévore les livres, il part à la recherche d’un bon bouquin. Mais quoi choisir parmi toutes ces étagères bien remplies ?


Grâce à cette mystérieuse liste, Aleisha va conseiller Mukesh. Chacun leur tour, ils vont lire ces livres proposés et se rapprocher grâce aux personnages, aux thèmes défendus et aux émotions ressenties. Entre la jeune femme et le vieux monsieur, une amitié va naître par la littérature. La lecture va les aider à surmonter leur peine, à rêver à nouveau et à sortir de leur réserve.


Une magnifique lecture qui rend hommage à nos livres préférés, à ceux qu’on conseille à ses amis et sa famille quand ils ont besoin de réconfort.


Une plume lumineuse et touchante, pour des personnages attachants et un livre qui invite au partage et aux rêves.


Une histoire qui réconforte et rend un très bel hommage aux livres et à leurs facettes multiples. Grâce aux livres, on s’évade, apprend, partage, rit, pleure, ressent des émotions, voyage, …


Le pouvoir réconfortant des livres. Le pouvoir de créateur de liens et d’amitiés des bibliothèques.


Ma liste de lecture :

« Ensemble, c’est tout d’Anna Gavalda,

La promesse de l’aube de Romain Gary

La femme de trente ans de Balzac

Au bonheur des dames d’Emile Zola

L’événement d’Annie Ernaux

Les Quatre Filles du Docteur March de Louisa May Alcott

L’usage du monde de Nicolas Bouvier

Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates d’Annie Barrows et Mary Ann Shaffer »

Les passages du livre qui m’ont touché :


« Il y avait quelque chose de magique à partager avec un être cher un monde que l’on avait aimé. »


« Aleisha … n’oubliez pas que les livres ne sont pas toujours une évasion. Ils peuvent aussi nous enseigner des choses. Ils nous montrent le monde au lieu de le cacher. »


« Cette bibliothèque avait pris une grande importance dans son existence. Il avait fini par s’y sentir chez lui. Un lieu n’est que ce que les gens en font. »


« La liste n’était plus une simple distraction pour la jeune fille. Elle avait appris à se battre pour ce en quoi l’on croit grâce à Atticus Finch. Elle avait appris à survivre avec un tigre, comme Pi, elle avait appris à ne pas rester dans une maison effrayante des Cornouailles, d’aller dans un bed and breakfast à la place. Grâce à Amir des Cerfs-volants de Kaboul, elle savait qu’il n’était jamais trop tard pour faire le bien. »


Et vous, quel passage vous a parlé ?


18 vues2 commentaires
bottom of page