Rechercher
  • quandleslivresnousparlent

"Et même les abeilles chuchotent!" de Katy Pierre, Les Editions de l'Apothéose



Bienvenue chez Buzzeex Communication ! Dans cette agence de télémarketing, chaque semaine apporte son nouveau produit à vendre et son objectif à remplir. C’est aussi le lieu où se retrouvent Léa, Cynthia, Camille et Judith.

Ces quatre femmes sont collègues et surtout amies. Elles partagent leur quotidien professionnel avec les objectifs fixés par un patron tyrannique, les clients qui raccrochent au nez et le tableau de fin de mois qui couronne le meilleur employé et donne prime et promotion. Elles partagent surtout leurs fous rires, les détails croustillants de leurs rendez-vous galants, leurs peines de cœur et leurs galères de tous les jours. Le lieu de leurs retrouvailles : « Chez Grand Maman » pour des pauses déj minutées, un café ou une pâtisserie et pour pouvoir plonger dans les beaux yeux du serveur, Aymeric.


Ouvrir ce roman, c’est prendre une bouffée de bonne humeur. C’est drôle et rafraîchissant. L’écriture est fluide et pleine de peps. Ce livre fait du bien et donne le sourire !


Cynthia, Léa, Judith et Camille sont de jolis portraits de femmes auxquelles on s’identifie. Leurs séances de papotages ressemblent à tous ces moments partagés entre copines. On partage leurs fous rires et leurs larmes.


Les pages se dévorent au rythme des aventures des quatre copines et avec en bruit de fond le bourdonnement de leurs bavardages.


Ce roman feel good est un super roman qui rend hommage aux copines de boulot à qui on raconte nos soirées autour du café le matin, avec qui on parle derrière le dos de notre chef tyrannique à la pause déj avant de souffler autour d’un verre en fin de journée.


Une super découverte ! Un roman qui donne le sourire ! A lire sans modération !


Merci Katy pour votre confiance et pour le partage de votre magnifique histoire.



Les passages du livre qui m’ont touché :


« « Les desserts ont le pouvoir de rendre heureux » et elle avait envie d’être heureuse. »


« Même si elle n’espérait pas rencontrer l’amour avec un grand « A », le petit « a » lui aurait suffi. »


« Tu vois Audrey, ici il faut aimer le café ! Si tu n’aimes pas le café, tu ne peux pas prendre de pause-café ! Pas de pause-café. Pas de scoop ! claironna fièrement Camille à la petite stagiaire, qui semblait, à peine sortie du lycée…Bon, je te l’accorde, c’est du jus de chaussette, mais on s’en fiche ! »


Et vous, quel passage vous a parlé ?

5 vues0 commentaire