Rechercher
  • quandleslivresnousparlent

"Et un jour le BONHEUR nous frôle", de Sixtine Doré



Dans son premier roman, Sixtine Doré nous emmène aux Maldives. Avec Jeanne, Juliette, Monique et Antoine, on marche sur le sable chaud, on plonge au milieu des poissons multicolores et on se prélasse sur un transat au bord de la piscine.


Après une première rencontre à l’aéroport, ils se retrouvent tous ensemble dans le même hôtel. Malgré leurs caractères différents, une amitié va naître entre ces quatre personnes.


Jeanne, la cinquantaine, s’est offert ce séjour après avoir découvert l’infidélité de son mari. Elle a besoin de faire le point sur sa vie et de se retrouver. Elle ne se doute pas que son passé va ressurgir. Juliette, la trentaine, vit sa vie avec passion. Elle est toujours dans l’action et c’est sur un coup de tête qu’elle a vidé son Livret A et direction les Maldives ! Elle n’arrive pas à trouver de stabilité dans sa vie et change de jobs et d’hommes au gré de ses envies et dès qu’un engagement pointe le bout de son nez. Monique, la petite quarantaine, est la plus réservée du groupe. Vivant toujours chez ses parents, elle a du mal à prendre son indépendance, à s’ouvrir aux autres et à se débarrasser de sa carapace. Et enfin, Antoine, qui cherche l’amour avec un grand A et qui voit dans chaque fille qu’il rencontre, la potentielle partenaire de sa vie. Alors qu’il avait prévu de partir avec une jeune femme qui faisait chavirer son cœur d’artichaut, c’est seul qu’il se retrouve sur l’île.


Au fil des pages, ils vont se livrer, partager leurs doutes, leurs espoirs et leurs secrets, partir à la découverte d’eux même. Ils vont ensemble se libérer de leurs peurs et créer des liens solides entre eux.


Et ces vacances vont aussi leur réserver de jolies surprises, de celles qui marquent une vie !


Ces quatre personnages sont touchants et remplis d’humanité. On s’identifie facilement à eux et on devient très vite proche d’eux.


Sixtine Doré signe un premier roman très touchant et joyeux. La bonne humeur de ce roman est contagieuse et en même temps, le livre nous transmet de très belles émotions.


Merci Sixtine Doré pour votre magnifique roman. Je l’ai fermé avec le sourire aux lèvres et les larmes aux yeux, touchée par les émotions que dégagent vos personnages et votre histoire. Instagram permet de belles rencontres, de belles découvertes et votre roman en fait partie.


Les passages du livre qui m’ont touché :


« Elle ne se prépare pas ce matin-là, elle s’apprête. Elle s’apprête à quitter sa vie qu’elle ne veut plus (…) »


« J’ai l’impression d’avoir vingt ans dans ma tête, d’avoir oublié de grandir, d’évoluer, comme si une partie de moi était restée bloquée. »


« L’entraide fait l’ancrage de leurs relations dans l’humour et la bienveillance. Chacun trouve sa place dans ce groupe à l’entente improbable dans la vie ordinaire. »


« De cette île d’où personne ne peut s’échapper, les personnalités se rencontrent au-delà de l’a priori du premier abord. Elle oblige à aller chercher qui se cache derrière le sourire de politesse et le discours plaqué. Les masques tombants, se révèle alors l’ossature émotionnelle faite d’introspection, de doutes, de souffrances, d’inquiétudes propres à chaque étape de la vie. Un moment de remise en question obligatoire pour franchir le pallier suivant. »


Et vous, quel passage vous a parlé ?

15 vues0 commentaire