top of page
Rechercher
  • quandleslivresnousparlent

"Garde tes mains dans la terre" de Noéllie Saullerin, autoédition



Morgane a lâché son travail à mi-temps dans un magasin bio pour se consacrer entièrement à sa passion pour la céramique et en faire son métier. Elle passe ses journées les mains dans la terre, à façonner et créer. Quand son compagnon la quitte, c’est sa confiance en elle qui part en même temps que les cartons de son fiancé.


Son inspiration disparaît. Ses mains n’arrivent plus à créer. Elle remet tout en cause.


Un besoin de fuir son appartement, l’océan de son sud-ouest natal, ses habitudes. Un besoin de sortir de son quotidien et de revoir ses priorités. Alors quand elle tombe sur une annonce pour un emploi de saisonnier comme femme de chambre dans un hôtel de Haute-Savoie, Morgane accepte le poste sans hésitation.


Arrivée devant ses paysages enneigés, entourée de nouveaux collègues bienveillants et chaleureux, Morgane prend peu à peu ses marques et se redécouvre. Elle se laisse porter par ce nouveau quotidien rythmé selon les arrivées des vacanciers et les balades dans la station.


De nouvelles amitiés se créent. De nouveaux paysages sont admirés depuis ses fenêtres. De nouveaux projets jaillissent dans sa tête et ses mains la démangent à nouveau.


Et si, cette nouvelle aventure lui permettait de retrouver sa confiance en soi et son inspiration pour créer à nouveau ?


Un roman tout en douceur qui nous emporte dans ses jolis paysages et son ambiance chaleureuse.


D’une écriture sincère et touchante, l’auteure nous conte un nouveau départ et le parcours d’une passionnée qui va devoir trouver la confiance au fond de soi pour croire en ses rêves et oser se lancer dans ce qui la fait vibrer. Il y a beaucoup d’émotions dans ces pages et ce voyage.


Une histoire et un titre qui invite à poursuivre ses rêves et à ne surtout pas garder les pieds sur terre.


Les passages du livre qui m’ont touché :


« Tu m’as dit un jour que chez toi, c’était là où j’étais »


« Bien sûr que la chance est un facteur non négligeable dans la réussite d’un projet, mais ce n’est certainement pas le plus important : tous ceux qui ont réalisé leurs rêves y sont parvenus parce qu’ils ont travaillé dur pour ça. Parce qu’ils ont osé. Parce qu’ils ont su saisir les opportunités qui se présentaient. »


Et vous, quel passage vous a parlé ?

9 vues0 commentaire

Comments


bottom of page