top of page
Rechercher
  • quandleslivresnousparlent

« Julienne » de Scholastique Mukasonga aux éditions Gallimard




Julienne, c’est la quatrième enfant, et encore une fille !


Julienne, c’est l’enfant différente, chétive et solitaire.


Julienne, c’est la jeune femme au corps anguleux, dépourvue des formes voluptueuses des beautés traditionnelles rwandaises.


Julienne, c’est la femme libre et moderne, osant les mini jupes, les couleurs, les talons.


Julienne, c’est la guerrière, prête à tout pour retrouver sa sœur, pour continuer à étudier, pour laisser ses rêves la guider.


Julienne, c’est le magnifique portrait d’une femme hors du commun. C’est l’histoire d’un exil. C’est une magnifique histoire d’amour.


A travers des pages à la fois lumineuses et bouleversantes, Scholastique Mukasonga nous conte la vie de cette femme, née au Rwanda. Jeune Tutsi, elle ne peut continuer ses études en raison des lois anti-tutsi. Alors, elle fuit au Burundi, retrouver sa sœur aînée.


De cette vie alternant drames et rencontres fortuites, Julienne conserve son sourire, sa confiance en la vie et surtout en l’amour des siens. Julienne se moque des commérages et des traditions, elle trace sa route, épaulée par sa grande sœur et sa meilleure amie. Elle se trompera souvent, elle sera trahie parfois, elle sera aimée pour toujours.


Un roman qui parle des premières interdictions et discriminations subies par les Tutsis avant le génocide, qui raconte avec force de l’exil subi et choisi et surtout qui conte avec justesse et délicatesse de l’amour.


Une histoire pleine de force et d’émotions.


Les passages du livre qui m’ont touché :


« Leur bonheur si fragile valait bien l’éternité. »


« Ce serait pour se rappeler qu’ils s’étaient aimés, qu’ils avaient été heureux, que ni le temps ni la mort n’avaient eu raison de leur amour. »


Et vous, quel passage vous a parlé ?

7 vues0 commentaire

Comments


bottom of page