Rechercher
  • quandleslivresnousparlent

"Le Cas Van Noorden" de Raphaël Passerin, aux Editions du Val



Audric accueille chez lui ses amis, Victor et Tony pour un dîner des retrouvailles avec Carl, leur ami de la fac et le quatrième de la bande, qu’ils n’ont pas vu depuis sept ans à la suite de son départ pour le Canada. Alors qu’Audric prépare le dîner accompagné de Tony qui a déjà bien entamé la bouteille, arrive Léa, la nouvelle conquête de Victor, l’écrivain de la bande qui plongé dans l’écriture de son nouveau roman, les retrouve quelques instants plus tard, Carl est comme à son habitude en retard. Mais la soirée ne va absolument pas se dérouler comme prévu : déjà le dîner brûle et Carl est retrouvé mort dans le bureau de l’appartement.


Arrive Sadegh, livreur de sushis le soir et étudiant en droit le jour ayant loupé deux fois son barreau, qui appelé pour sauver leur dîner, se retrouve promu enquêteur !


Audric, Tony et Victor s’accusent à tour de rôle du meurtre de Carl, chacun ayant un mobile. Les secrets longtemps cachés se dévoilent. Les masques tombent pour montrer le vrai visage de chacun et surtout leur côté sombre.


Avec son scooter, Sadegh, « embauché » par Audric pour résoudre l’enquête, file dans les rues de Paris, pour remonter l’emploi du temps de Carl et en même temps retourner dans le passé car certains secrets datent de leurs années sur les bancs de la fac.


Plongé dans ce huis clos, accompagnant Sadegh dans son avancée de l’intrigue, on se prend au jeu de l’énigme et on enquête à ses côtés pour trouver l’identité du ou des meurtriers jusqu’au final inattendu!


Un thriller dynamique, passionnant qui tient en haleine jusqu’à la dernière page ! Des personnages très travaillés qui habitent le roman. L’écriture est visuelle, chaque détail compte et on est immergé dans le décor de ce polar.


L’auteur a une plume agréable. Les dialogues sont supers avec des répliques piquantes et drôles.


J’ai beaucoup aimé ce livre. J’ai été emportée par l’intrigue, je me suis prise au jeu de l’enquête et j’ai dévoré les pages jusqu’au dénouement final qui est surprenant.


Un très bon thriller, une jolie découverte. Impossible de lâcher ce roman avant d’avoir résolu l’intrigue !


Les passages du livre qui m’ont touché :


« Étendu sur son socle de moquette, ce colosse aux cheveux d’or et au teint lisse n’est plus que silence et immobilité. »


« Le silence, cet élément essentiel de l’infrastructure rythmique, dispensé pour respirer, styliser ou convaincre. »


« L’aventure ! Il y a ceux qui la veulent et ceux qui la vivent ; or l’aventure exige tout de vous, à l’instar de ce maudit concours elle ne peut souffrir de n’être vécue qu’à moitié. »


Et vous, quel passage vous a parlé ?

7 vues0 commentaire