top of page
Rechercher

« Mais pourquoi, j’irais travailler ? », écrit par Samuel Durand et illustré par Sophie Streichenberger, Editions EYROLLES




Les citations sur le travail, il en existe ! Entre celles des philosophes, des écrivains et des politiques. Le travail, c’est notre quotidien. Le lieu où l’on passe plusieurs heures d’une journée. Le statut que l’on occupe plusieurs décennies dans notre vie.


Dans « Mais pourquoi j’irais travailler ? », l’auteur et la dessinatrice explorent le monde du travail actuel. A travers, le personnage de Sam, jeune active ayant commencé ses pas sur le marché du travail depuis trois ans, ils retracent la quête professionnelle et les envies et besoins d’expérimenter ailleurs et surtout de trouver un équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, entre passion et travail, entre valeurs défendues et réalités professionnelles.


Cette bande-dessinée raconte les différentes expériences professionnelles de Sam. Elle débute dans une entreprise pionnière dans l’évolution des conditions de travail avec autonomie, liberté du lieu de travail, télétravail, semaine de quatre jours. Dans cette entreprise, le bien-être du salarié est encouragé ainsi que ses passions. Puis, par envie de s’engager, Sam pose ses valises dans une grande entreprise où le lieu de travail est fixe mais où on lui donne des moyens pour penser et défendre l’écologie au sein de l’entreprise. Cependant face à l’inaction d’un grand nombre de salariés et face aux profits, ces valeurs défendues par la jeune femme sont vite mises de côté. Alors, Sam se tourne vers l’entreprenariat et décide de mettre de côté sa stabilité financière et ses avantages pour créer sa propre entreprise lui permettant de défendre ses valeurs et de mettre du sens dans son travail.


Au fil des expériences de Sam, il est question des évolutions des conditions de travail ces dernières années, des choix professionnels que l’on décide ou non de faire pour redonner du sens et de l’importance à son travail et de la vision que l’on a chacun de son travail. Il y a ceux pour qui le travail est toute une vie, d’autres juste un job alimentaire, ceux qui ont mis leur passion dans leur travail et ceux qui ont leur passion à côté pour survivre à leur travail. Il y a aussi l’interrogation sur la conciliation entre ses valeurs et son travail, et entre sa vie privée et celle professionnelle.


La bande-dessinée explore les différentes façons de travailler aujourd’hui entre télétravail, semaine de quatre jours, co-working et slashing.


L’histoire a cependant quelques limites et est un peu utopique et naïve, notamment dans certaines situations. Par exemple, Sam a une très grande facilité à rebondir et à trouver rapidement un nouveau travail. Également, l’entreprenariat est raconté de façon très romanesque et ne décrit pas le parcours du combattant pour la partie administrative et les galères des premières années. Certains faits auraient mérité d’être creusés un peu plus.


Une bande-dessinée intéressante et à méditer avec pourquoi pas ses collègues et/ou managers 😉 


Merci Mina pour la découverte.


Les passages du livre qui m’ont touché :


« Le slashing, c’est tout simplement le fait de cumuler deux (ou plus) travail en même temps. »


« De toute façon, c’est toujours le grand dilemme : privilégier l’ambiance de l’entreprise et le cadre de travail, la mission ou la sécurité financière. »


Et vous, quel passage vous a parlé ?

11 vues0 commentaire

Comments


bottom of page