top of page
Rechercher
  • quandleslivresnousparlent

"Nos racines invisibles" d’Isabelle Lagarrigue aux éditions Charleston



A qui je ressemble ? D’où je viens ? Quel est mon arbre généalogique ?


Ce sont les questions que se posent Romie, étudiante en archéologie et thésarde. Ne sachant pas comment aborder le sujet avec sa grand-mère dont les conversations restent superficielles, ni avec son père dont l’obsession depuis la perte de son épouse est d’entrer dans le « Livre Guinness des records», Romie tente une démarche illégale, la première dans sa vie d’adulte. Elle réalise un test ADN.


A réception des résultats, sa vie solitaire et routinière entre ses chantiers de fouille au Brésil et l’écriture de sa thèse à Lyon, va être bouleversée à jamais.


A fouiller les sols pour comprendre l’Histoire, Romie a ressenti le besoin d’interroger sa propre histoire et de savoir d’où elle vient. Quand il est difficile de parler avec ses proches de la peine qu’elle ressent depuis que sa mère est partie, il lui est impossible de demander des explications sur ses origines.


Sa quête va l’ouvrir au monde et l’inciter à sortir de son studio pour se découvrir. Grâce à ses recherches, elle va s’interroger sur la filiation et les différentes facettes qu’elle peut prendre. Romie va également rencontrer Gareth, un jeune homme à la philosophie de vie à l’opposé de la sienne qui va venir casser sa routine et lui apprendre à s’ouvrir aux autres. Là où Gareth vit entouré et dans l’instant présent, Romie aime sa solitude et vit entre les souvenirs avec sa mère et sa future vie quand elle aura soutenu sa thèse.


Un très beau roman qui explore le thème de la filiation et des racines et qui montre que la famille a différentes définitions, peut prendre différentes formes et surtout évolue.


L’intrigue est passionnante et nous embarque dans une histoire riche en rebondissements et très bien documentée. Chaque personnage apporte sa part de bienveillance, d’humour et de légèreté aux récits avec une mention spéciale au club des trois que je vous laisse découvrir !


A travers cette quête intime, l’auteure raconte les liens tissés entre les membres d’une famille et aborde la question des racines pour se construire ou se reconstruire.


Une écriture sincère aux touches d’humour qui transmet beaucoup d’émotions.


De la tendresse, du suspense, de l’amour et de l’humour, pour un magnifique roman à découvrir absolument.


Les passages du livre qui m’ont touché :


« Une cicatrice, c’est mieux qu’un tatouage. On ne choisit pas l’emplacement, ni le moment, ça nous rend unique et ça nous laisse des souvenirs à vie. »


« Non, en fait, mon préféré c’est Geborgenheit, le sentiment de sécurité, de calme et de paix procuré par la présence des gens qu’on aime. C’est même plus que ça. C’est un sentiment qui est indispensable pour la construction d’un enfant, pour qu’il ait des bases solides. Ce mot a été élu le deuxième mot le plus beau de la langue allemande. »


« La vie, c’est partager des choses, des moments, avoir des relations équilibrées avec les gens : ils donnent, tu donnes. »


Et vous, quel passage vous a parlé ?

14 vues0 commentaire

Comments


bottom of page