Rechercher
  • quandleslivresnousparlent

"Nous irons mieux demain" de Tatiana de Rosnay aux éditions Robert Laffont



Un soir de grève alors que les rues de la capitale sont bondées, les voitures embouteillées depuis des heures et la visibilité réduite par le mauvais temps, une femme se fait renverser devant Candice. Sans comprendre pourquoi, cette inconnue la bouleverse. Elle se sent coupable de la laisser seule rejoindre les urgences où elle est conduite. Alors, elle change sa routine et au lieu de rentrer pour retrouver son fils de six ans, Timothée, elle prend le chemin de l’hôpital.


Elle se sent liée à cette femme d’une cinquantaine d’année si élégante mais si seule. Candice vient régulièrement prendre des nouvelles de la convalescente et une amitié naît entre Candice et Dominique.


Quand Dominique dégage de la fragilité par son physique très émacié de danseuse classique et sa récente amputation due à son accident, Candice cache sa fragilité sous des pulls larges et des rondeurs disgracieuses à ses yeux. Elle veut rester forte face au récent deuil à la suite de la disparition de son père, pour épauler sa mère et sa sœur. Elle veut surtout cacher ce terrible secret qui la ronge et dont elle a honte.


Petit à petit, Dominique prend de plus en plus de place dans la vie de Candice. Elle l’écoute, lui confie des bribes de sa vie, la rassure, la sort de son quotidien par sa bonne humeur, son odeur poudrée et son talent de conteuse. Puis, Dominique vient travailler avec Candice. Et, elle finit par s’installer chez elle, dans un premier temps pour quelques jours, mais le provisoire dure. Et l’entourage de Candice la met en garde contre cette femme qu’elle ne connait pas vraiment, cette femme qui fabule et fait de chaque instant de vie, une histoire digne d’un roman. Candice est tiraillée. Qui est vraiment Dominique ? Quels secrets cache-t-elle ? Et surtout de qui reçoit-elle ces élégantes enveloppes couleur crème ?


Dans le même temps, Candice doit faire face aux secrets de son père. Sa sœur a découvert en rangeant ses affaires, un deuxième téléphone. A l’intérieur, l’adresse d’une maison et une mystérieuse conversation entre un certain Valentin et une certaine Gabrielle…


Au milieu de ces quêtes, Candice replongera dans l’œuvre de Zola, lira avec passion ses lettres d’amour aux deux femmes de sa vie, retournera sur les lieux où cet auteur illustre a vécu. Pour résoudre les différentes énigmes de sa vie et retrouver sa liberté, Candice pourra compter sur les mots de cet auteur qu’elle redécouvre et avec lui, la passion pour la lecture.


La vie de ces personnages se mêle à celle d’Emile Zola. La littérature a toute sa place dans ce roman touchant.


« Nous irons mieux demain » est le récit d’une femme fragile qui en démêlant les secrets des autres, résoudra ses propres secrets et soignera ses blessures passées.


Tout au long de cette jolie histoire, on retrouve le talent de conteuse de l’auteure. Les personnages sont attachants. L’ambiance est mystérieuse. On est emporté dans ce nouveau roman.


Un roman tout en douceur et en luminosité. Une histoire passionnante impossible à lâcher.


Les passages du livre qui m’ont touché :


« -Pourquoi Zola ?

-Parce qu’il y a la vie entière dans ses romans. La lumière, mais la noirceur aussi. Il ne craint pas d’aller au fond des choses. Il n’édulcore rien. Il ne prend jamais de gants. Il préfère choquer que de laisser indifférents. »


« Elle prenait un plaisir extraordinaire à lire, ce qu’elle faisait avec lenteur, en savourant chaque mot, en soulignant ses phrases préférées avec un petit crayon qui faisait office de marque-page. »


Et vous, quel passage vous a parlé ?

14 vues1 commentaire