top of page
Rechercher
  • quandleslivresnousparlent

"Princesse autonome" de Lola Zidi aux éditions Fayard



Il était une fois une princesse qui ne porte pas des pantoufles de vair mais des escarpins rouges, qui n’attend pas son prince charmant mais son père, qui ne fuit pas la fête à minuit mais qui continue ses soirées jusqu’au petit matin.


A 29 ans, Mars brûle sa vie. Elle enchaîne les gueules de bois, les rencontres d’un soir. Une colère sourde gronde en elle et la moindre remarque fait étincelle. Pour un rien, elle crache sa véhémence contre la vie et ce père, comédien célèbre mais géniteur absent de sa vie.


Mars a ainsi grandi au milieu des femmes de sa vie : sa mère et sa tante, toutes deux mères célibataires ; ses cousines Lili et Judith, sa meilleure amie, Billie et surtout sa grand-mère, Mamie Gangsta. Mars a grandi en cherchant la reconnaissance d’un père qui ne l’a pas reconnu.


Comme dans les contes de fées de notre enfance, tous les ingrédients sont présents dans ce roman : une princesse perdue (Mars), une multitude d’adjuvants (les femmes de sa vie), des opposants (ses peurs) et une quête. Sauf que pour la quête, Mars se trompe, ce n’est pas trouver l’amour de son père mais trouver l’amour en soi. Et pour l’aider, il y a bien entendu une magicienne sous les traits d’une femme au long manteau noir, chapeau style borsalino et cigarillo au bec.


Car comme dans tous les contes et dans la vie, il faut un peu de magie pour se réaliser et aller au bout de ses rêves. Et Mars, des rêves, elle en avait. Elle les a juste enfouies sous ses peurs, ses blessures et ses idées noires.


Alors pour ses 29 ans, un mystérieux carnet l’invitant à commencer une nouvelle aventure se retrouve sur son paillasson, accompagné d’un nouvel ami, Berlin, une boule de poil couleur feu. Et puis, un intriguant serveur aux yeux bleus et adepte des mots laissés sur un post-it va devenir son allié. Mars devra aussi compter sur le retour d’une sœur qui n’a que quelques mois de moins qu’elle.


Au cours de ce voyage initiatique, Mars va remettre de l’ordre dans son 20m² et dans sa vie, apprendre à faire confiance aux gens qui lui tendent la main et retrouver le chemin de ses rêves.


Un roman qui joue avec les codes des contes de fée pour nous inviter à suivre l’histoire d’une princesse moderne. Une princesse à l’humour mordant. Une jeune femme attachiante comme la nomme ses proches pour un roman attachant.


Une plume à la fois drôle et touchante. Un livre tendre et plein d’émotions.


Un faux conte de fées pleins d’humour, d’amour, de résilience et de tendresse.


Il était une fois un premier roman…


Les passages du livre qui m’ont touché :


« Je m’amuse avec les cœurs comme on joue avec les cartes, ne promets jamais rien, me déguise en princesse le temps d’arriver dans leur lit, vomis les contes de fées une fois le jour levé et disparais avant même que mes conquêtes d’un soir aient eu le temps de se réveiller. »


« De faire de tes blessures ta beauté, de tes failles tes forces et de ton histoire une richesse. »


« Avec des « si », on n’avance pas. On coupe du bois à la rigueur, rien de plus. »


Et vous, quel passage vous a parlé ?

13 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page