top of page
Rechercher
  • quandleslivresnousparlent

"Simone" de Léa Chauvel-Lévy, aux éditions de l’Observatoire



En 1920, dans le Paris de l’entre-deux guerres, Simone Kahn est une jeune femme passionnée de liberté et de littérature. Elle dévore les livres, court d’une soirée à une autre, fréquente la librairie d’Adrienne Monnier et s’intéresse aux Dadas avec qui elle n’est pas toujours d’accord.


Dans sa vie tourbillonnante, bien que promis à un autre jeune homme, son chemin croise celui d’André Breton, jeune homme pas encore connu. Il vit chez un ami depuis qu’il est en froid avec ses parents après avoir abandonné la médecine. Il écrit dans des revues littéraires mais n’en vit pas convenablement.


Entre Simone et André, c’est un coup de foudre et une rencontre à la fois passionnée et artistique. Elle admire ses écrits et ses réflexions. Il aime sa fougue et sa culture. Ensemble, ils vont avancer dans ce Paris bouillonnant et se battre pour exprimer leur amour malgré leur famille, leur passé et leur caractère passionné. Elle deviendra Simone Breton, sa femme, sa muse.


Ce livre passionnant retrace la rencontre entre Simone et André Breton, deux êtres férus de littérature, politique et découvertes culturelles. Deux personnes aimant débattre, échanger avec fougue. Deux jeunes gens libres. Deux amoureux.


Les passages du livre qui m’ont touché :


« Il est de ces journées où l’on sait que quelqu’un entrera dans votre vie par une porte dérobée du hasard. »


« Voit-on le monde de la même façon quand on lit les mêmes ouvrages ? Est-on destiné à être amis quand sur sa route on a aimé les mêmes personnages ? »


Et vous, quel passage vous a parlé ?

11 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page