Rechercher
  • quandleslivresnousparlent

"Ubasute" d'Isabelle Gutierrez aux éditions La fosse aux ours



Ubasute : tradition ancestrale du Japon qui consiste à porter un infirme ou un parent-âgé sur une montagne pour le laisser mourir.


Marie sait que sa fin est proche. Elle ne veut pas mourir dans un hôpital, ni chez elle. Son souhait, c’est d’être conduite par son fils, sous le Grand Rocher pour y déposer son dernier soupir.


C’est un dernier voyage douloureux mais Pierre accepte. Il la porte sur son dos jusqu’aux montagnes choisies.


C’est le dernier chemin traversé par une mère et son fils. Ce chemin qu’ils font ensemble, est l’occasion pour Marie de partager avec Pierre les instants qui ont marqué sa vie et de parler d’elle avec sincérité.


Un court roman très poétique qui aborde sans pathos les thèmes du deuil, de la fin de vie et de la transmission.


La beauté des mots nous entraîne dans une dimension presque spirituelle de cette dernière marche. Comme elle insuffle à son fils ses derniers moments de vie, elle nous chuchote à nous lecteurs ses secrets et moments de vie.


Une lecture à la fois bouleversante et apaisante.


Une déclaration d’amour d’une mère à son fils. Les derniers mots d’un homme à sa mère.


Merci aux 68 premières fois pour cette belle découverte.



Les passages du livre qui m’ont touché :


« La maison rengorge de livres, en déborde à la faire exploser. Chacun est une fenêtre ouverte sur un chemin entrepris à un moment de ma vie. Des sentiers quelquefois délaissés, retrouvés, avalés à grande enjambées. »


« Dans ce temps des mémoires, je découvris d’autres temps. Le temps du regard, celui de l’absence et des retrouvailles. Le temps de la solitude qui deviendrait un jour émerveillement de l’âme. Le temps du silence et des ombres qui s’allongent sur les hautes plaines. »


Et vous, quel passage vous a parlé ?

5 vues0 commentaire