top of page
Rechercher
  • quandleslivresnousparlent

Il y a deux ans...



Il y a deux ans, une voix amicale m’a soufflé « c’est dommage de garder tous ces jolis mots sur les livres que vous lisez dans un cahier, vous devriez les partager. Et si, c’était votre objectif pour cette nouvelle année ? ». C’est vrai qu’après avoir enchaîné les refus pour mes deux scénarios, vu mes projets de court métrage au point zéro à cause du covid, j’avais un peu perdu ma motivation. J’ai mis de côté une de mes passions pour revenir à la première de mes passions, celle qui me fait oublier un rendez-vous pour cause d’histoire prenante, celle qui est toujours dans mon sac : les livres.


Il a fallu aussi mettre de côté mon appréhension des réseaux sociaux, moi la grande timide qui ressent à la fois admiration et gêne pour ceux qui postent leur vie et affichent sans pudeur leur état d’âme. Il fallait oser franchir le pas. Mais bon derrière un pseudo, des photos de livre et des mots, il est plus facile de se dévoiler en semant des indices à travers mes chroniques.


Et puis, depuis deux ans, je n’ai jamais regretté d’avoir remplacé mon stylo par mon clavier, mon cahier par mon blog. Je ne vous remercierais jamais assez pour tout ce que ce blog m’a apporté en termes de rencontres littéraires, d’échanges virtuels puis réels, de partages autour des livres, de multiples coups de cœur, la transmission d’émotions, une pile à lire qui augmente sans cesse, la découverte de nouvelles maisons d’éditions, de nouveaux auteurs, la participation à des jurys littéraires, la chance de pouvoir discuter avec des supers auteur(e)s et quelques déceptions aussi pour des écrivains vénérés qui se prennent vraiment pour des stars ! Et au milieu de toute cette effervescence littéraire, il y a eu aussi et surtout les co-animations littéraires en médiathèque et spécialement à la Médiathèque d’Osny (Un grand merci à toute l’équipe de la Mémo) !


Il y a un an, pratiquement jour pour jour, à l’un de nos dîners mensuels, elle, dont l’amitié m’est chère et précieuse, m’a pour la première fois un peu disputé et m’a lancé un ultimatum : « C’est bien de parler des livres que tu as aimé, de nous les faire découvrir et de nous donner envie de lire, mais le tien c’est pour quand ? Tu as six mois. Cet été, sur la plage, ce n’est pas celui de Virginie Grimaldi que je lirais (Pardon Virginie Grimaldi !), mais le tien ! ». Nouvelle année. Nouveau challenge. J’ai eu la pression et le syndrome de l’imposteur. J’ai plusieurs fois erré des heures devant mon écran sans écrire aucun mot. J’ai manqué d’abandonner à plusieurs reprises mais je ne voulais pas la décevoir. Alors, j’ai été au bout.


Et cela a été une super expérience ! J’ai pris tellement de plaisir à écrire mon histoire, à partager ma vie avec mes personnages, à poser les mots pour raconter cette histoire que je portais au fond de moi depuis quelque temps.


Cet été, dans ses valises, ainsi que dans celle de ma famille et de mes deux « bonnes fées », il y avait mon manuscrit. Leurs mots à tous, leurs larmes et leurs éclats de rire m’ont donné confiance pour oser le partager avec vous aujourd’hui.


Alors mon défi pour cette année : Publier mon premier roman.


Il y aura peut-être (le syndrome de l’imposteur ne m’a pas quitté) quelques modifications sur mon blog. En plus de mes coups de cœur littéraires, je pense à vous partager des passages de mon roman et des textes que j’écris.


Merci à vous qui me suivez depuis deux ans, vous qui prenez le temps de me lire, d’échanger avec moi sur les réseaux et lors des thés littéraires. Merci aux auteurs et notamment aux « jeunes » et aux «auto-édités » pour votre courage, pour me montrer l’exemple, pour vos si belles plumes. Merci aux passionné(e)s de livres pour tous nos moments d’échanges et de découvertes livresques. Merci Valérie de m’avoir poussé à réaliser mon rêve. Merci Stéphanie et Fati d’être les meilleures agentes et pour notre team de choc ! Merci Virginie pour ta relecture attentionnée !


Et surtout merci à ma famille d’être à la fois les premiers lecteurs, les community manager, les assistants photos !

30 vues2 commentaires
bottom of page